Prisonnier du Temps 50

Chapitre Cinquante : Compte


Yan Tuo commença à se sentir mal dès la présentation de cet encens ! Quelles choses étranges et maléfiques vendaient-ils dans ce magasin ?! Ce qui était encore plus effrayant, c'était qu'il avait alors inconsciemment imaginé Shi Jian en train d'utiliser ces choses sur lui... Il en fut soudain choqué et le coin de ses yeux devint rouge.

Shi Jian se tourna vers Yan Tuo après le discours promotionnel du vendeur, puis hocha la tête et fit doucement :

« Intéressant. »

Sachant que le directeur faisait semblant, Yan Tuo ne put s'empêcher de frémir un peu puis dénigra l'autre personne dans son cœur : aucune honte.

Derniers chapitres parus :
Cent façons de tuer un prince charmant 1 à 3
La Renaissance du Suprême Immortel 1 à 5
Le lecteur et le héros doivent absolument tomber amoureux 53 et 54
Prisonnier du Temps 88 et 89
Le Prince Solitaire 2 02
Ancient Gods Sanctuary 19
Prisonnier du Temps 87
Esprit Malin 11 et 12

Quand l'employé vit cela, ses yeux s'illuminèrent soudain ! Il le savait ! Il en avait fait des ventes ici tous les jours. Ses yeux en avaient vu des belles. Au premier regard, on pouvait deviner que ce client était du genre à aimer beaucoup son propre animal spirituel. C'était le genre avec de nombreux tours et on ne pouvait pas estimer le niveau de son pouvoir spirituel. D'un coup d'œil, le vendeur pouvait dire que s'il parvenait à le convaincre, ce serait un gros client.


L'employé redoubla alors d'enthousiasme et se lança aussitôt dans une présentation :

« Notre magasin propose une offre spéciale. Si vous dépensez plus de cinq cent mille lingbis 灵币, lit. monnaie spirituelle (1), vous obtiendrez une carte argent ainsi que 10 % de réduction sur vos futurs achats. Si vous dépensez plus d'un million de lingbis, vous obtiendrez une carte or ainsi que 20 % de réduction sur vos futurs achats. Les réductions pour nos membres sont aussi valables dans nos magasins des étages supérieurs. »

Yan Tuo fut de nouveau ébahi. Le lingbi était la devise dans le monde des Immortels et l'Autre Monde. En comparaison, sa dernière voiture coûtait plus d'un million de lingbis et encore, c'était son cadeau de fin d'études. Quand bien même, Yan Qingtian qui prônait toujours la simplicité trouvait souvent que son fils était trop dépensier. Toutefois le montant minimum d'achat proposé nonchalamment par l'employé était de cinq cent un mille lingbis, ce qui montrait le niveau de dépense dans cet endroit.


Voyant que Shi Jian ne répondait pas, le vendeur ajouta avec un sourire :

« Encore une chose, je suppose qu'en tant que nouveau venu, maître Immortel, vous n'êtes pas au courant : en plus de participer aux activités proposées ici, les achats peuvent aussi augmenter les points de contribution. Quand vos points de contribution ont atteint un certain montant, vous pouvez changer de carte de membre. Une fois fait, vous aurez accès aux étages supérieurs. Les activités de ces étages-là sont plus excitantes et vous y trouverez à la vente des choses plus rares. Je suis sûr que votre petit bébé appréciera aussi. »

La dernière phrase sembla plaire à Shi Jian qui demanda :

« Comment échanger les achats contre des points de contribution? »

Il montra sa carte de membre violette.

« Je viens juste d'arriver, ce n'est pas encore bien clair. Combien de points me faut-il pour passer à une carte argent ? »


La carte violette était déjà le plus haut niveau qu'un nouveau membre pouvait obtenir, alors cet homme était bel et bien un gros client. L'employé osa encore moins se montrer négligeant et répondit :

« Une dépense de dix mille lingbis équivaut à un point de contribution. Il faut mille points de contribution pour passer d'une carte violette à une carte argent. »

Autrement dit, si on ne voulait pas participer aux activités pour gagner des points, il fallait dépenser au moins dix millions de lingbis.

À ce propos, l'employé poursuivit :

« Si vous n'avez pas assez de lingbis, vous pouvez aussi payer avec de l'énergie spirituelle dans le club. De l'énergie spirituelle condensée de la taille d'un globe terrestre Je ne suis pas sûre s'ils parlent d'un vrai globe terrestre ou du petit modèle 🤔 (2) peut être échangée contre dix mille lingbis. »


Il fallait sept à dix jours à un cultivateur ordinaire pour rassembler de l'énergie spirituelle à cette taille. On pouvait dire que c'était encore plus coûteux d'échanger l'énergie spirituelle contre des lingbis. Cependant il n'était pas possible de gagner de l'argent dans le club et une fois sorti, c'était compliqué de se faire inviter de nouveau. Du coup, bien des cultivateurs ne pouvaient pas résister à la tentation de dépenser leur énergie spirituelle comme de l'argent.

Surtout pour les nouveaux venus qui n'avaient que des cartes blanches, il leur était impossible de gagner des points de contribution en participant aux activités des trois premiers étages. S'ils ne voulaient pas rester un mois sans rien faire dès le départ, ils n'avaient pas d'autres choix que de gagner des points en achetant pour gagner ainsi le droit d'accéder aux activités des étages supérieurs.

En y pensant, Yan Tuo se dit que les gens qui avaient imaginé ce système étaient très sinistres.


Après avoir entendu les explications de l'employé, Shi Jian hocha la tête.

« Dans ce cas, donnez-moi trois exemplaires de vos meilleures ventes et envoyez-les dans ma chambre. »

Le vendeur écarquilla les yeux, stupéfait. Il avait senti que cet homme n'était pas quelqu'un ordinaire mais après tant d'années de travail, un client si héroïque était rare. Il ne put s'empêcher de lancer un regard en coin au jeune home qui avait suivi l'autre homme docilement et silencieusement. Il sentit que ce petit animal spirituel allait bientôt souffrir et il se demandait s'il serait capable de tenir le coup.

Avec cette pensée en tête, il invita Shi Jian à s'asseoir avec empressement, mit du thé à infuser et lui servit une tasse.

« Donnez-moi votre numéro de chambre et nous vous livrerons dans les plus brefs délais. »


Shi Jian fit glisser calmement sa carte pour payer la facture et partit après avoir laissé son numéro de chambre. Le vendeur le raccompagna respectueusement à la porte sans cesser de dire :

« Dès que nous aurons de nouveaux produits, je vous préviendrai aussitôt. N'hésitez pas à venir nous voir s'il vous faut quelque chose en particulier, nous parviendrons sûrement à vous satisfaire. »

Il souriait tellement qu'il n'arrivait plus à fermer la bouche. La commande de ce client nommé Si valait 5,68 millions de lingbis. Il avait été très nerveux en donnant le montant. Il s'attendait à ce que le client ne prenne que la moitié de la marchandise aussi avait-il été très surpris de voir l'autre homme payer directement sans sourciller. Cette vente équivalait presque au montant annuel de ses ventes. Après tout, il était rare que les clients dépensent autant dans une pharmacie du deuxième étage.

* * *

Une fois sortis de la pharmacie, Shi Jian emmena Yan Tuo faire le tour des autres magasins et acheta toute sorte de choses dont Yan Tuo n'avait jamais entendu parler en plus de vingt ans d'existence, des choses qui donnaient honte au premier regard. Puis, voyant que les points de contribution accumulés sur sa carte avaient atteint les mille points, Shi Jian ramena Yan Tuo à leur chambre, satisfait.

Les achats avaient déjà été livrés et les attendaient dans la loge à l'entrée de leur chambre. Shi Jian les porta à l'intérieur avant de refermer la porte.

Yan Tuo ne put s'empêcher de poser la question qu'il avait retenue durant tout le trajet :

« … C'est votre compte personnel que vous avez utilisé cet après-midi, pas vrai ? »


Il n'avait pas été prévu que la mission nécessite autant d'argent. La carte allouée à Si Zhang par les services administratifs avait un plafond de cinq millions. D'après leur expérience, c'était en général plus que suffisant pour les missions ordinaires mais certainement pas suffisant pour dépenser trop.

Il avait vu que cet après-midi, Shi Jian s'était servi d'une carte anonyme émise par la Banque des Trois Royaumes donc il ne pouvait s'agir que du compte personnel de Shi Jian.

Yan Tuo n'en revenait pas que le directeur du Département de Réincarnation soit aussi riche. Quand Shi Jian avait fait glisser sa carte, il était resté extrêmement calme. Il ne s'inquiétait pas de ne pas avoir assez sur son compte. La somme qu'il avait dépensée dépassait de loin les dix millions. Cependant il songea que le sol du bureau du directeur était pavé de jade noir de dix mille ans d'âge, alors ce n'était pas si surprenant que ça.

Contrairement à Yan Qingtian qui était le seigneur du royaume mais insistait toujours pour que toute la famille mène une vie simple, la qualité de vie de ce directeur avait toujours était très élevée et on ne pouvait même plus parler de luxe à ce niveau. Sans parler des caractéristiques de Si Zhang, ce genre de dépenses n'était sans doute rien pour le directeur Shi lui-même.


« Tout cela est pour l'usage personnel de mon bébé, alors bien sûr que je dois utiliser mon propre compte, » fit Shi Jian d'un ton d'évidence en s'asseyant sur le canapé.

Il venait de contacter Tu Ran pour mettre à jour sa carte au plus vite.

À ces mots, Yan Tu en resta bouche bée un moment.

« Votre bébé ? Vous voulez ramener ces choses chez vous une fois la mission accomplie ? »

Shi Jian ne répondit pas tout de suite. Se pouvait-il qu'il ait en réalité un amant sans que personne ne le sache ? Ces choses étaient alors pour son amant ? Quelque part, cette pensée mit Yan Tuo mal à l'aise et malheureux. Il se dit que ce devait être à cause de l'éducation conservatrice et intègre de son père et qu'il ne pouvait pas accepter ces jeux singuliers et peu ordinaires.

« Nous pouvons nous amuser avec durant ces jours mais si vous voulez, c'est possible de les ramener. »


Shi Jian lança un léger regard au jeune homme en face de lui. Il vit que le visage de Yan Tuo était devenu plus rouge que rouge et que ses yeux noirs étaient si brillants et humides alors qu'ils le fixaient avec fureur. Cela fit naître un sourire sur ses lèvres.

« Je vous ai menti, on ne verra pas de gens importants aux dix premiers étages. Ces activités sont aussi une perte de temps. La façon la plus rapide de passer au niveau supérieur, c'est de dépenser. Cependant le Département n'avait pas autant de fonds pour cette mission alors cela me sera remboursé une fois la mission finie et l'endroit nettoyé. »

Yan Tuo contempla le spectacle inédit des lèvres arquées en un sourire au coin de la bouche de Shi Jian. Il en oublia de se concentrer sur ce que l'autre homme disait. S'il se souvenait bien, c'était la première fois qu'il voyait le directeur sourire, lui qui était d'ordinaire si indifférent.

Il avait l'air très beau quand il souriait. Le prince le contempla un moment jusqu'à ce qu'il réalise ce à quoi il pensait et il secoua la tête amèrement et refoula ces étranges pensées.


Ce fut alors que la sonnette retentit à l'entrée. Yan Tuo baissa aussitôt la tête et se mit en retrait, prétendant être un animal bien dressé.

Shi Jian alla ouvrir la porte et vit Tu Ran de l'autre côté, qu'il venait juste de contacter.

Tu Ran fut choqué de voir les points de contribution sur la carte de membre de Shi Jian.

Toutefois Shi Jian expliqua tranquillement :

« J'ai emmené mon bébé se balader cet après-midi. J'ai vu des tas de choses intéressantes au second étage alors je n'ai pas pu m'empêcher de les acheter pour que mon bébé les essaie. J'ai entendu le vendeur dire que je pouvais augmenter mon niveau de mille points ? »

En retrait, Yan Tuo observa tout cela discrètement et se rendit compte que le directeur n'avait pas besoin de faire semblant d'être Si Zhang : son calme en toute circonstance couplé avec la réputation de Si Zhang et son visage malsain fourni par l'illusion, tout cela le faisait paraître comme un pervers imprévisible.

« Oui, oui, vous pouvez passer au niveau supérieur, fit Tu Ran en ressuyant la sueur sur son front. Un instant, je vais changer tout de suite votre carte. »


Sous peu, Shi Jian revint avec une carte argent flambant neuve.

« Cette fois, nous pouvons aller jusqu'au quinzième étage. Il nous faudra cinq mille points de contribution pour avoir la carte or.

– Comment vous comptez obtenir ces points ? s'enquit Yan Tuo.

– Les activités des étages inférieurs au quinzième ne valent pas vraiment la peine mais ce serait étrange qu'on n'y participe pas du tout. Allons voir demain puis nous continuerons à acheter, » ordonna le directeur Shi.

Fraîchement diplômé, employé de base au Département de Réincarnation, le prince de l'Autre Monde dont le salaire mensuel s'élevait à cinq mille lingbis fut de plus en plus curieux sur le nombre de zéros du compte de son directeur.




Note de Karura : Yan Tuo serait-il donc séduit par l'argent ? Ou par le sourire de Shi Jian ?

Shi Jian (visage impassible) : Peu importe, du moment qu'il est séduit.



Notes du chapitre :
(1) 灵币, lit. monnaie spirituelle
(2) Je ne suis pas sûre s'ils parlent d'un vrai globe terrestre ou du petit modèle 🤔






Commentaires

:

:

Pour insérer des émojis dans le message, appuyez sur la touche Windows et ; de votre clavier (pour Windows 10).

Tu n'as pas rempli tous les champs !