Prisonnier du Temps 40

Chapitre Quarante : Succession



Les vaisseaux spatiaux de guerre les plus avancés apparurent rapidement dans plusieurs juridictions de la capitale impériale tout au long de la nuit : le palais, le département militaire, le parlement du gouvernement, les résidences des gens importants... Les vaisseaux prirent le contrôle de tous les endroits importants de l'Empire à la vitesse de la lumière.

Ils surgirent si rapidement et silencieusement que même le département militaire ne reçut aucun rapport. Quand les forces de toutes parts réagirent enfin, ils avaient déjà été fermement maîtrisés par les soldats en armures noires.

Il n'y eut aucun doute sur le fait qu'il s'agissait d'une mutinerie. Au cœur de cette mutinerie se trouvait la plus puissante troupe qui avait combattu les Zergs à la frontière ces dix dernières années, une armée complètement aux ordres de Shi Jian. Les troupes de la capitale impériale étaient en nombre limité et ses dirigeants étaient tous sous le contrôle de Shi Jian. Les autres troupes stationnées à la frontière furent encore moins en mesure de répliquer. Ainsi en très peu de temps, la capitale impériale était tombée entre les mains de Shi Jian.


Au petit matin, le ciel était d'un cyan léger et une brume matinale blanche flottait près du sol. Occasionnellement, des oiseaux chantaient et volaient dans le ciel silencieux, et deux plumes bleu ciel tombèrent.

Un vaisseau d'un noir de jais apparut au-dessus de la cour immense et silencieuse du palais et les soldats se positionnèrent des deux côtés de la cour, se tournèrent et saluèrent en direction du vaisseau. Ils avaient déjà reçu la nouvelle que leur commandant suprême, le major général Shi Jian, allait atterrir là avec le prince.

Effectivement, un instant après, le vaisseau noir entama lentement sa descente et finit par atterrir au milieu de la cour. Des marches d'un gris argenté apparurent depuis le vaisseau et jusqu'au sol. Un jeune homme dans un uniforme militaire de haut rang descendit d'un pas rapide et se dirigea vers les rangées de soldats. Après les avoir salués d'un hochement de la tête, il continua son avancée vers le palais.

Il tenait un homme dans ses bras.


C'était un jeune homme portant la veste militaire noire qui appartenait au major général Shi Jian. Sa tête était enfouie contre l'épaule de Shi Jian et seul un menton pâle était dévoilé, ce qui poussa certains à tenter de voir son visage. Mais en se basant sur une posture si intime et sur la silhouette de la personne, ce n'était pas bien difficile de deviner qu'il s'agissait du prince de l'Empire.

Mais l'odeur des phéromones autour du corps du prince n'était plus du tout la même désormais. La douce odeur sucrée de l'oméga était teintée d'une odeur plus imposante et froide d'un alpha, ainsi tous purent dire que cet oméga avait été marqué. De la même manière, l'odeur des phéromones du major général avait également changé, passant de l'odeur d'un oméga à peine percevable à cause des inhibiteurs pris en permanence à l'odeur froide et imposante qui était exactement la même de celle du prince.

Il n'y eut aucun doute sur le fait que le prince s'était fait marquer par le major général qui était tout à coup devenu un alpha.


* * *


Shi Jian transporta Yan Tuo dans ses bras jusqu'à sa chambre dans le palais. Les portes du palais se refermèrent silencieusement derrière eux, isolant complètement le reste.

Yan Tuo était toujours un peu gêné.

Cela ne faisait pas longtemps qu'il avait été marqué et les phéromones envahissantes de Shi Jian se déchaînaient encore dans son corps, laissant une marque, donc son corps était encore très faibles. Peu avant, quand il se trouvait dans le vaisseau spatial, Shi Jian lui avait brièvement parlé de son plan et de la situation actuelle dans la capitale impériale, mais le spectacle en dehors du palais avait énormément choqué Yan Tuo — il en était ainsi pour le palais mais aussi pour d'autres lieux, toute la capitale impériale était dorénavant sous le contrôle de l'homme en face de lui.

Et cet homme qui avait pris le contrôle de tout de manière aussi inattendue et rapide était son amant.


Shi Jian porta Yan Tuo et s'assit sur le grand canapé dans le palais, regarda son amant baisser ses yeux noirs avec anxiété et confusion alors il se pencha et embrassa les cils tremblants, ce qui rassura Yan Tuo. Laissant Yan Tuo s'installer plus confortablement dans ses bras, il lui fit :

« Je me souviens vous avoir dit la dernière fois que je voulais vous révéler le mystère des trous de ver. »

Yan Tuo hocha la tête. C'était ce que Shi Jian lui avait dit quand il l'avait séduit dans le trou de ver la première fois, mais ils avaient tous les deux oublié ça après être entrés dans le nid, alors encore maintenant Yan Tuo ne comprenait pas comment les Zergs se servaient de nombreux trous de ver pour se déplacer rapidement dans l'espace intersidéral.


Il écouta tandis que Shi Jian poursuivait :

« Dans les profondeurs du trou de ver, il y a en fait un troisième espace-temps avec des dimensions différentes. Cet espace-temps est indépendant de notre monde tout en étant étroitement lié. Les trous de ver bâtis par les Zergs de rang inférieur contre lesquels nous nous sommes battus sont les plus basiques. Ils créent seulement un autre espace dans l'Univers. Cet espace peut servir d'intermédiaire et relier deux points de l'Univers, ce qui permet donc de se déplacer instantanément d'un endroit à l'autre de l'Univers.

« Le Neuvième Département de Recherche a développé en secret un vaisseau-mère de transport spatio-temporel qui peut rapidement transporter des troupes d'un endroit à l'autre grâce aux études sur les trous de ver de bas niveau et en se basant sur les mêmes principes. C'est ce que j'ai utilisé cette fois. Comme c'est une recherche secrète et complètement indépendante, le département militaire n'en savait rien donc ils ont été pris par surprise. »


Yan Tuo écouta avec fascination et en même temps il repéra des informations que Shi Jian n'avaient pas encore mentionnées :

« … Tu dis que les trous de ver des Zergs de rang inférieur sont comme ça, qu'en est-il du tien ?

– Mon trou de ver... »

Shi Jian embrassa son oreille et sourit gentiment.

« Mon trou de ver est non seulement un espace indépendant mais il existe aussi dans un autre temps. Dans mon trou de ver, je peux contrôler la durée du temps à ma guise, je peux aussi visualiser ce qui s'est passé autrefois ou bien refléter le futur avec des fragments fugitifs ce qui pourrait se produire plus tard. »

Il ne précisa pas qu'il pouvait également contrôler le temps même en dehors de son trou de ver. Il ne pouvait pas révéler ce petit secret à son amant, sinon ses fausses excuses du genre "encore trois minutes" ou "laisse-moi encore dix minutes" ne fonctionneraient plus.


« Tous les Zergs de haut niveau peuvent faire ça ? » demanda Yan Tuo d'un ton choqué.

Si c'était le cas, les Zergs qui avaient atteint le plus haut niveau d'évolution étaient vraiment terrifiants. Si les humains entraient un jour en conflit avec eux, ils n'auraient pas la moindre chance de l'emporter.

« Non, ne vous en faites pas, fit Shi Jian en embrassant gentiment ses oreilles. Chaque trou de ver d'un Empereur a sa propre capacité. Ceci est ma capacité spéciale. Et il n'y a pas tant que ça d'Empereurs Zergs, d'habitude il en apparaît un tous les cent ou deux cents ans. Deux Empereurs Zergs ne peuvent pas coexister dans l'espace intersidéral. S'ils sentent la présence d'un autre Empereur, ils commenceront à se battre à mort.


« Mais ne vous inquiétez pas, il n'y avait qu'un seul Empereur Zerg dans l'espace intersidéral avant moi. Il a senti mon existence quand j'ai atteint l'âge adulte et a tenté et me tuer au moyen de son trou de ver, mais je me suis rapidement débarrassé de lui. Même si un autre Empereur naissait, il ne risque pas d'être plus fort que moi alors je ne risque rien, » fit Shi Jian en se vantant avec assurance devant son partenaire.

Yan Tuo acquiesça légèrement. Il commençait à avoir sommeil et ses yeux ne parvenaient plus à s'ouvrir. Les séquelles de la marque avaient provoqué une légère fièvre et il lui faudrait environ trois jours pour récupérer naturellement.

Il sentit les lèvres un peu froides de Shi Jian embrasser son front et son nez, ce qui lui procura une agréable sensation de fraîcheur. Il ne put s'empêcher de frissonner dans les bras de Shi Jian.

« … Serre-moi dans tes bras, j'ai tellement envie de dormir.

– En. »

Shi Jian le serra tendrement contre et lu et l'embrassa.

« Votre Altesse Impériale, allons d'abord nous coucher et tout ira bien à votre réveil. »


* * *


Cette année dans l'Empire, des changements inimaginables se firent dans tous les milieux aristocratiques de l'Empire, y compris la famille impériale, les politiciens et les militaires. Même les séries sur les intrigues de la cour n'avaient connu un tel scénario.

L'histoire débuta par la soudaine maladie de l'Empereur qui tomba dans le coma. Puis on découvrit que le prince était un oméga et il fut assigné à résidence par le second prince et la famille impériale dans le palais. Tout le monde pensait qu'il allait perdre son statut de prince et être contraint d'épouser un alpha. L'attention des gens était alors sur le combat entre le second prince, le quatrième prince et la cinquième princesse.


Ce fut à ce moment que le fiancé du prince, le major général Shi Jian qui avait accompli des exploits répétés durant la guerre contre les Zergs apparut subitement. Son armée et lui prirent rapidement le contrôle de la capitale impériale de manière inébranlable et rapides comme la foudre, puis il força les diverses factions à lui obéir. En même temps, on avait découvert qu'il était en réalité un alpha qui se faisait passer pour un oméga.

Ce jeune et extrêmement puissant général sans pitié ne semblait répondre à aucun parti. À l'époque, beaucoup supposèrent qu'il voulait complètement renverser l'ancienne dynastie, établir un nouveau gouvernement ou bien s'autoproclamer Empereur.

Cependant, il fit alors quelque chose de totalement inattendu : il modifia la loi de succession pour que le vieil Empereur dans le coma abdique puis il soutint le prince pour la succession.

Ceux qui en furent perplexes comprirent aussitôt en voyant pour première fois le nouvel Empereur fraîchement couronné.


Le jeune monarque était assis sur le trône suprême et le moindre de ses gestes dénotait le style impérial auquel il avait été entraîné tout jeune. Cependant, le plus frappant était l'odeur froide et imposante qui l'entourait — cette odeur n'appartenait de toute évidence pas à l'Empereur lui-même mais à l'amiral Shi Jian qui était un proche de l'Empereur et qui reçut cette promotion de la part du nouveau monarque.

De toute évidence, leur nouvel Empereur appartenait entièrement à l'amiral.

Le prince était déjà son oméga alors ce n'était pas étonnant que Shi Jian protège le prince et lui permette de monter sur le trône.

Il y eut un bon nombre d'alphas impressionnés par l'affection de cet amiral — même si en général un oméga était extrêmement dépendant de son alpha, ils restaient inséparables pour le restant de leurs vies sauf si l'oméga retirait volontairement la marque. En réalité, laisser votre oméga devenir l'Empereur n'était pas aussi jouissif que d'occuper soi-même cette position suprême.


Les gens se rappelèrent alors que ces deux-là avaient entretenu une relation intime pendant plus de dix ans et avaient été fiancés : en tant qu'alpha déguisé en oméga, Shi Jian devait savoir depuis longtemps que le prince était un oméga mais il avait gardé ce secret et avait soulagé l'autre homme pendant sept ans durant ses chaleurs tout en se retenant de le marquer... La forte et profonde émotion exprimée par son attente et sa retenue ne pouvait plus être qualifiée de simple affection.

Même ainsi, il y en eut pour croire au début que le distingué nouveau monarque n'était qu'une marionnette aux mains de l'amiral qui s'amusait avec lui comme bon lui semblait, et ils estimaient que Shi Jian était le véritable maître.








Commentaires

:

:

Pour insérer des émojis dans le message, appuyez sur la touche Windows et ; de votre clavier (pour Windows 10).

Tu n'as pas rempli tous les champs !