Prisonnier du Temps 49

Chapitre Quarante-neuf : Pharmacie


Après avoir brièvement donné quelques précautions et laissé sa carte, Tu Ran les quitta.

Il n'avait parlé qu'à Shi Jian pendant tout le trajet, n'avait que rarement prêté attention à Yan Tuo et ne lui avait jamais demandé son avis. Cela n'avait rien d'étonnant car, comme mentionné dans les informations, les animaux spirituels n'avaient que peu de droits ou de statut ici. Ils n'étaient que la possession de leur maître et pouvaient être offerts ou transférés arbitrairement. S'ils perdaient leur maître, les animaux devenaient la propriété du club. Si aucun autre maître ne souhaitait les racheter pour leur usage personnel, ils n'auraient même pas le droit de quitter ces lieux jusqu'à la fin de leurs jours.

À cette idée, Yan Tuo lança un regard circonspect à Shi Jian : heureusement, connaissant le directeur, il n'était pas du genre à l'abandonner facilement.

Derniers chapitres parus :
Cent façons de tuer un prince charmant 1 à 3
La Renaissance du Suprême Immortel 1 à 5
Le lecteur et le héros doivent absolument tomber amoureux 53 et 54
Prisonnier du Temps 88 et 89
Le Prince Solitaire 2 02
Ancient Gods Sanctuary 19
Prisonnier du Temps 87
Esprit Malin 11 et 12

Il ressentit un étrange sentiment de sécurité à cette idée.


Le prince rejeta aussitôt cette idée de son esprit. Ils étaient là pour traquer le démon du vent et ils allaient passer au moins un mois en ces lieux — si le plan ne fonctionnait pas, ils ne resteraient pas là à gaspiller de l'argent mais changeraient de tactique et chercheraient d'autres opportunités. Après tout, le directeur du Département de Réincarnation, qui avait mille choses à gérer, n'allait certainement perdre trop de temps et d'énergie juste pour capturer un démon. Il y avait encore tant de choses importantes dans les Trois Royaumes qui attendaient que Shi Jian et le Département de Réincarnation s'en occupent.

L'une des raisons essentielles pour lesquelles le directeur s'impliquait personnellement était que le démon du vent était trop rusé. Ces vingt dernières années, il avait établi un puissant empire clandestin qui avait fait beaucoup de mal. Par conséquent, le Département de Réincarnation espérait l'éradiquer au plus vite ainsi que l'empire qu'il avait établi. L'autre raison était que le démon du vent comptait sur cet empire : le lapin rusé avait trois tanières, il était difficile à attraper ; s'ils battaient l'herbe et effrayaient le serpent, ce dernier serait encore plus difficile à pister. Voilà pourquoi Shi Jian était allé personnellement au front, dans l'espoir de réussir du premier coup.

À en juger avec les arrangements actuels, le directeur n'avait pas du tout prévu de plan de secours, ce qui signifiait qu'il ne pensait absolument pas que cette opération échouerait.

* * *

Le rez-de-chaussée du palais était la réception, il y avait également une grande place intérieure ainsi que deux rues commerçantes. Le premier étage était là où se trouvaient les chambres des membres avec une carte blanches, rose ou violette. Le second étage était l'endroit le plus simple pour les loisirs et divertissements. Les membres avec une carte blanche ne pouvaient s'amuser que dans les trois premiers étages, les cartes roses pouvaient aller jusqu'au septième et les cartes violettes jusqu'au dixième étage.

En voyant que Tu Ran était parti, Yan Tuo leva les yeux vers Shi Jian, ouvrit la bouche pour parler mais Shi Jian se retourna et posa une main sur sa tête, l'empêchant de parler.

« Bébé, allons d'abord dans notre chambre pour nous reposer un peu. »


Le premier étage était divisé en quatre lieux de logements — nord, sud, est et ouest — et la chambre de Shi Jian et Yan Tuo se trouvait du côté est. La chambre 2018 était l'une des plus luxueuses de l'étage.

Yan Tuo se dit que c'était probablement à cause du gros droit d'entrée payé par le Département des Démons.

Ils avaient tous vu la lettre d'invitation qui ne stipulait que le montant minimum requis pour le droit d'entrée, mais il n'y avait aucun montant maximum. Bien que tous les membres du groupe ne comprenaient pas forcément les avantages du droit d'entrée, ils savaient qu'ils devaient payer le plus possible. Plus ils auraient de privilèges, plus cela faciliterait leur enquête, alors le directeur Shi, d'un coup de pinceau, avait approuvé des fonds très élevés pour l'opération spéciale du chef Mo.

À cette idée, Yan Tuo se sentit un peu déprimé en tant que prince de l'Autre Monde — la moitié des fonds alloués au Département de Réincarnation provenait du budget de l'Autre Monde, ce qui signifiait que ce que Shi Jian gaspillait était à moitié l'argent de sa famille.


À ce moment, Shi Jian avait déjà ouvert la porte de leur chambre avec la carte de membre violette. Il lança un sort et un éclat de lumière parcourut la pièce. Puis il se tourna et voyant l'expression de Yan Tuo, demanda doucement :

« À quoi pensez-vous ?

– … Je me demande si nous ne dépensons pas trop pour cette mission. »

Yan Tuo ne fit pas attention et dévoila ce qu'il avait sur le cœur.

« Ne vous en faites pas, assura Shi Jian. Quand le démon du vent sera traduit en justice, toute la fortune qu'il a obtenue illégalement sera confisquée. Une partie servira à indemniser les victimes et comme subventions au Département de Réincarnation, le reste sera versé au Seigneur de l'Autre Monde... Nous pourrons alors rembourser tout ce que nous aurons dépensé. »


L'empire et les industries clandestins du démon du vent ne se résumaient pas à ce club d'animaux spirituels. Pour être précis, ce club n'était qu'un accessoire pour son plaisir et son divertissement, ce n'était pas sa principale source de revenus. Une fois qu'ils auraient arrêté ce démon, la fortune à récolter promettait d'être conséquente.

Yan Tuo ne se sentit plus du tout déprimé à cette pensée, au contraire il était encore plus motivé pour ce travail. Il se rappela alors du sort que Shi Jian avait lancé en entrant dans la chambre et demanda avec curiosité :

« C'est quoi ce sort que vous avez lancé ? Une illusion ?

– Exact, répondit calmement Shi Jian. Il y a des caméras et des sorts d'espionnage dans tout le palais. Désormais, ils ne verront et n'entendront que ce que je veux. »

C'était à peu près ce qu'il pensait. Yan Tuo hocha la tête et demanda :

« Quelles sont les scènes qu'ils voient en illusion ? »


Les yeux gris pâles du directeur se posèrent sur lui.

« … Je ne pense pas que vous voudriez le savoir, votre Altesse. »

En plus des scènes automatiquement générées par le sort, il y avait aussi de nombreuses scènes et images issues de ses propres fantasmes et qui étaient bien plus vivaces et excitantes que les scènes automatiquement générées. Ce n'était pas facile de discerner les deux sortes mais il n'était pas sûr que le prince accepterait cette idée après l'avoir vu.

Bien entendu, même s'il s'agit d'un sort d'illusion, il avait bien fait attention à contrôler ce qui devait être vu de ce qui ne devait pas, de sorte que des étrangers n'aient pas accès à un contenu privé.

Yan Tuo rougit subitement. Il avait sûrement deviné le contenu de ces scènes. Aussi changea-t'il rapidement de sujet :

« Pourquoi veulent-ils extraire l'énergie spirituelle des animaux spirituels ? À quoi leur sert l'énergie spirituelle récoltée ? Je ne pense pas que ce soit pour la seule raison que de contrôler l'animal spirituel. »


Cela inquiétait beaucoup Yan Tuo. Il jouait actuellement le rôle d'un animal spirituel et se sentait beaucoup plus concerné par la situation de ces animaux spirituels contraints de se faire extraire leur énergie spirituelle. Il pouvait difficilement imaginer la cruelle torture que ce serait s'il ne jouait pas un rôle et qu'il aurait dû vraiment se faire extraire son énergie spirituelle — pour les cultivateurs, leur énergie spirituelle était la base et la garantie de leur force, quel que soit leur niveau.

« Je vais me renseigner. »

Le ton habituellement indifférent de Shi Jian s'adoucit un peu sans qu'il ne s'en rende compte.

« Mais si nous voulons rencontrer le démon du vent, nous devons trouver le moyen de gagner rapidement les étages les plus élevés. Il ne va sûrement pas se montrer dans les dix premiers étages. »

Yan Tuo hocha la tête puis entendit Shi Jian dire :

« Reposons-nous un peu pour le moment. Profitons-en pour nous familiariser avec nos nouvelles identités. »


Yan Tuo sortit les documents sur leurs deux identités et continua à les étudier. Il avait l'impression que l'identité de "Minou" était relativement simple. Nonobstant leur passé tortueux, il était désormais le favori de Si Zheng alors il n'avait qu'à se montrer docile et obéir à l'autre homme. Au contraire l'identité de Shi Jian était plus compliquée — il devait même se montrer aussi malsain que possible, est-ce que le directeur Shi pouvait interpréter des sentiments sans aucune retenue et aussi peu respectables Ne t'en fais pas, Yan Tuo, il va y arriver ! (1) ? Néanmoins il y avait un domaine dans lequel Shi Jian était expert.

Assis sur le fauteuil, Yan Tuo leva les yeux de la feuille d'informations et demanda à Shi Jian :

« Directeur Shi, je me souviens que vous avez aussi cultivé le droit chemin dans le monde des humains, pas vrai ? Alors vous ne devriez pas mieux vous y connaître dans les affaires humaines ? »

Il se rappela des informations sur le net racontant que le directeur Shi avait été humain avant son ascension, ce qui était cohérent avec ce "Si Zhang".

« Non, répondit Shi Jian, cela fait vingt ans que j'appartiens au Département de Réincarnation et avant ça, j'étais aux Enfers. »


Yan Tuo alla internet pour vérifier et découvrit que c'était bien le cas. D'après les informations, le directeur Shi avait cultivé le droit chemin dans le monde des humains trois cents ans auparavant. Cependant il ne s'était pas élevé dans le monde des Immortels mais avait continué à pratiquer dans l'environnement très rude et maléfique des Enfers. Ce ne fut que vingt ans auparavant, lors du chaos durant lequel un groupe de démons s'était échappé des Enfers, qu'il en était également sorti avec les têtes de trois démons vicieux.

Yan Qingtian, le Seigneur de l'Autre Monde, vit immédiatement qu'il était extraordinaire et ne laissa pas Shi Jian rejoindre le monde des Immortels mais le garda pour travailler dans le Département de Réincarnation. Il le promut au poste de directeur du Département de Réincarnation après seulement six mois.


Yan Tuo avait appris que la mission du Département de Réincarnation était de maintenir la stabilité et éliminer le chaos des Trois Royaumes. Cependant, l'Autre Monde et le monde des Immortels avaient déjà leurs propres polices qui se chargeaient de la majeure partie des problèmes de démons et d'immortels, alors la position du Département de Réincarnation était autrefois très embarrassante et on l'avait même surnommé la "gestion urbaine des trois royaumes" pour se moquer de son inefficacité.

Mais tout cela avait radicalement changé lorsque Shi Jian prit la tête du Département de Réincarnation. Le département était petit à petit passé de "gestion urbaine des trois royaumes" qui ne pouvait régler que des affaires triviales à une agence spéciale qui se chargeait des affaires difficiles où les polices du monde des Immortels et de l'Autre Monde étaient impuissantes, ou bien des problèmes majeurs des Trois Royaumes. Son statut et son pouvoir avaient grandement augmenté. Après ça, les noms du Département de Réincarnation et du directeur Shi devinrent célèbres dans tous les Trois Royaumes et cela devint un endroit que l'on admirait.


Yan Tuo lança un rapide coup d'œil à l'autre homme. Bien qu'il haïssait son air indifférent, force lui était de reconnaître que Shi Jian était vraiment doué et que ce n'était pas étonnant que son père insistait toujours pour qu'il apprenne de cet homme.

Shi Jian avait déjà posé les informations et il était à présent assis sur le canapé, les yeux clos. Afin de mieux coller à l'identité de Shi Zhang, il portait aujourd'hui une chemise saumon dont les boutons étaient ouverts jusqu'à son torse. Il avait actuellement les yeux fermés et était presque avachi. Yan Tuo ne pouvait pas voir les yeux gris qui était en permanence indifférents et dénués d'émotions, le directeur était un peu indolent et débridé comme il ne l'avait encore jamais vu.

Yan Tuo ne put s'empêcher de le fixer, comme en transe.


Shi Jian ouvrit alors les yeux et croisa le regard de Yan Tuo.

« Votre Altesse, vous avez fini de lire ? Il est temps d'aller faire un tour dehors, »

Yan Tuo acquiesça et suivit Shi Jian hors de la chambre. Afin de ne pas se trahir, il garda la tête baissée et suivit Shi Jian en prenant un air très timide.

Le deuxième étage était en fait une zone commerciale et il n'y avait pas d'autres installations. C'était relativement désert pour le moment, sans doute que les gens se trouvaient plutôt dans les autres étages.

Shi Jian conduisit Yan Tuo dans le premier magasin avec une enseigne blanche au coin de la rue.

Le magasin n'était pas trop petit, avec de grandes vitrines et les étagères étaient des structures élégantes et exquises en bois. On avait l'air d'y vendre divers médicaments.


Il n'y avait pas d'autre client pour le moment. Dès que les deux hommes entrèrent dans le magasin, un jeune employé vint les accueillir avec enthousiasme :

« Que puis-je pour vous, maître Immortel ? Le visage du maître Immortel ne m'est pas familier. Est-ce la première fois que vous venez ici ? »

Il nota les vêtements ordinaires de Yan Tuo, ce qui n'était pas très ordinaire ici, et un éclair de révélation apparut dans ses yeux. Il sourit et fit :

« Nous avons là toute une gamme de médicaments pour vous aider à mieux aimer votre animal. »

Il poursuivit en marchant vers une étagère et en désignant une boîte dessus :

« Voici notre meilleur encens qui permet à votre animal de produire du lait. Ceci est une pilule magique, votre animal ne pourra plus jamais vous quitter après ça. Ce sont deux nouveaux produits et les ventes sont très bonnes. En plus, nous avons des produits plus classiques ici qui pourront assurément répondre à vos besoins en général... Avez-vous des besoins en particuliers, maître Immortel ? Nous pouvons aussi faire des médicaments sur mesure. »



Notes du chapitre :
(1) Ne t'en fais pas, Yan Tuo, il va y arriver !






Commentaires

:

:

Pour insérer des émojis dans le message, appuyez sur la touche Windows et ; de votre clavier (pour Windows 10).

Tu n'as pas rempli tous les champs !