Prisonnier du Temps 73

Chapitre Soixante-treize : Armes


Les restaurants universitaires de la Première Académie Militaire Fédérale étaient subventionnés par la Fédération. Le prix d'un repas n'était pas cher comparé à l'extérieur mais bien entendu, cela restait toujours plus cher que si Shi Jian achetait les ingrédients de base.

Derniers chapitres parus :
Cent façons de tuer un prince charmant 1 à 3
La Renaissance du Suprême Immortel 1 à 5
Le lecteur et le héros doivent absolument tomber amoureux 53 et 54
Prisonnier du Temps 88 et 89
Le Prince Solitaire 2 02
Ancient Gods Sanctuary 19
Prisonnier du Temps 87
Esprit Malin 11 et 12

Shi Jian emmena Yan Tuo dans la cafétéria et mit provisoirement le chaton dans son sac en le cajolant :

« Bébé, reste là un moment. Je te ferai bientôt sortir. »

Puis il acheta un bol de soupe de poisson avec le sac sur son dos. Pendant qu'il achetait la soupe, Yan Tuo avait grimpé en haut du sac pour pointer sa petite par l'ouverture et regarder avec curiosité les plats proposés. Shi Jian prit la soupe et trouva une place de libre. Il sortit alors le chaton de son sac pour le porter et le nourrir de soupe à la petite cuillère.

Le distributeur automatique près du terrain d'entraînement des mechas proposait des nutriments. Shi Jian pouvait se nourrir avec mais son chat devait manger de la nourriture fraîche.


Quand il avait accepté le travail de traduction, il avait prévu de rester à l'école en semaine afin de gagner du temps. Après les cours, il irait donc à la bibliothèque pour faire ses traductions. La nuit, il dormirait directement sur la table de la bibliothèque pour reprendre ses cours le lendemain.

Pour le chaton, c'était bien plus pratique. Le petit gars n'avait pas besoin de beaucoup d'espace et pouvait dormir n'importe où. Shi Jian avait ramené son petit oreiller et sa taie et il les étalerait sur la table. Ce ne serait donc pas très différent de son lit à la maison.

Après que Yan Tuo ait fini sa soupe, Shi Jian emmena le chaton à la bibliothèque comme prévu. Yan Tuo ne comprit pas ce qu'il avait en tête jusqu'à ce que l'autre homme prépare son lit — il n'avait donc pas prévu de rentrer de toute la nuit alors il l'avait emmené pour squatter la bibliothèque toute la nuit !

Hors de question ! refusa-t'il en lui-même. Il ne l'avait pas suivi pour devenir un chaton SDF, ce serait trop horrible. Bien que leur appartement soit un peu petit, délabré et rudimentaire, au moins c'était chez eux et il pouvait se sentir comme un chat avec un foyer.


Yan Tuo miaula tristement dans les bras de Shi Jian et tenta de faire comprendre son humeur à l'autre homme.

Shi Jian le serra contre lui et l'embrassa. Il ne cessa de le cajoler :

« Bébé, je te demande de faire un effort pour les prochains jours. Dès que j'aurai fini mon travail, je te ramènerai chez nous et tu pourras de nouveau dormir dans mes bras. Alors tu veux bien être sage et dormir tout seul pour quelques jours ? »

Je ne veux pas dormir dans tes bras. Yan Tuo expira doucement puis fut posé sur son coussin par Shi Jian. Il joua un peu avec sa taie puis s'endormit peu à peu...

L'homme regarda tendrement le petit gars se rouler en boule. Il eut un sourire indulgent, tendit la main pour bien placer la taie puis se remit à ses traductions.


* * *

Les jours suivants, sa vie se partagea entre les cours, nourrir le chat, manger des nutriments puis aller à la bibliothèque pour son travail. Il y avait des toilettes dans la bibliothèque ainsi que des casiers et des douches au terrain d'entraînement de mechas alors même si on n'avait pas de chambre sur le campus, tant qu'on avait un endroit où dormir, on pouvait gérer les autres soucis comme l'hygiène personnelle.

Shi Jian avait prévu au départ d'achever la traduction des textes en une semaine sauf qu'après le discours du professeur de design d'armes, il avait eu une nouvelle idée. Du coup il ne rentra toujours pas même une fois la traduction finie : il resta à la bibliothèque universitaire pour se former sur la conception d'armes.


Yan Tuo fut un peu frustré par sa situation actuelle.

Après tout il était revenu à la vie quinze ans plus tôt alors même s'il ne pouvait pas trop aider pour le reste, il pouvait au moins se rappeler des armes évoluées de dernière génération en voyant les recherches de Shi Jian sur la conception d'armes. Effectivement après quinze d'évolution, si ces technologies arrivaient sur le marché actuel, elles feraient à coup sûr sensation. Même s'il ne s'agissait que d'une légère amélioration, cela suffirait à obtenir un très bon prix au marché noir.

Sauf qu'il ne pouvait pas parler et qu'avec ses petites pattes griffues de chat il ne pouvait ni écrire ni dessiner. Il pouvait seulement tourner autour de Shi Jian avec irritation pendant que ce dernier étudiait, tapoter frénétiquement le bras de Shi Jian de sa patte pour tenter de lui transmettre la technologie avancée de quinze ans dans le futur en mémoire dans sa tête.


Malheureusement Shi Jian ne semblait pas avoir une compréhension tacite avec lui. Il ne comprenait pas du tout ce que Yan Tuo essayait de lui dire. À chaque fois que Yan Tuo faisait selon lui le mignon ou voulait jouer avec lui, il s'arrêtait dans son travail, le prenait dans ses bras, l'embrassait ou bien sortait la petite balle rouge pour jouer un peu avec lui.

Malgré cela l'inquiétude de Yan Tuo disparut au bout de deux jours. Après que Shi Jian y ait songé un moment, il trouva une façon simple et pratique d'améliorer le canon à photon de son manuel.

Les canons à photon avait une fréquence de tir rapide et consommaient peu d'énergie. C'était une arme standard pour un mecha et elle était très utilisée. Le plan de Shi Jian permettrait d'augmenter la fréquence et la puissance des tirs de laser. Ce n'était qu'une bête amélioration pas très significative mais étant donné la popularité des canons à photon, il ne fallait pas sous-estimer la valeur de cette amélioration.


Yan Tuo n'eut pas le temps de se remettre de sa surprise devant le fait que cet homme ait réellement conçu en si peu de temps une amélioration pour cette arme conventionnelle que tout le monde étudiait : Shi Jian enchaîna avec quatre autres améliorations pour les canons à photon. Les deux premières augmentaient significativement la puissance et la rapidité de charge, la troisième se concentrait sur l'efficacité de la charge tandis que la dernière augmentait la puissance de tir.

Après ça Shi Jian ne se reposa pas. Il lança directement le programme d'anonymat, s'enregistra sur le site clandestin du marché noir interstellaire depuis le réseau de l'université puis répandit la nouvelle de son premier plan d'amélioration. Il attendit ensuite que les acheteurs intéressés le contactent.


Les dernières technologies militaires, y compris l'amélioration des performances des armes, avaient toujours été d'un intérêt capital pour la Fédération, l'Empire et d'autres forces. Yan Tuo pouvait deviner combien de gens la nouvelle de Shi Jian allait intriguer et captiver. Une fois que l'efficacité de son amélioration serait prouvée, il y aurait beaucoup de factions et d'individus qui désireraient cette solution.

San surprise, le temps que Shi Jian se réveille, il avait déjà reçu beaucoup de demandes sur le site du marché noir.

Il lut brièvement les messages et contacta quelques acheteurs. Il choisit finalement celui qui proposait le plus et conclut la transaction — le marché noir avait ses propres règles et procédures, alors les acheteurs comme les vendeurs n'avaient pas à craindre de se faire arnaquer.


Après tout ça Shi Jian consulta la grosse somme d'argent qui venait de s'ajouter sur son compte en banque — le salaire des traductions ainsi que la rémunération pour l'amélioration de l'arme. Comparé au deuxième, le premier montant était presque dérisoire. Quand il vit cela, Shi Jian poussa enfin un soupir de soulagement.

Il décida de ramener son bébé à l'appartement pour se reposer et acheter de la nourriture pour faire un festin délicieux. Avec l'argent qu'il venait de se faire au marché noir, il pouvait cette fois acheter certaines denrées hors de prix que son bébé avait repérées la dernière fois et il pourrait aussi laisser le petit gars se choisir de plus beaux jouets.

En songeant à son futur brillant, Shi Jian ne put se retenir de prendre le chaton dans ses bras et de le caresser encore et encore, un sourire aux lèvres.

« Bébé, nous sommes riches maintenant et nous aurons encore plus d'argent plus tard. Tout ce que tu veux manger ou pour jouer, je peux te l'offrir. Bébé, tu vas bientôt avoir de meilleurs jouets et je vais t'acheter un berceau pour chaton et une baignoire avec des canards en plastique. Allons au centre commercial choisir ce qui te plaît, hein ?


« Cet argent ne suffira pas. Quand nous serons encore plus riches plus tard, je t'achèterai une immense maison dans la zone la plus prospère et tu auras ta chambre à toi tout seul, bébé. Ce sera ta salle de jeux avec tous tes jouets. Mais même si tu auras ta chambre, tu devras toujours dormir avec moi, bébé. Je m'inquiéterai si tu restes seul... »

Yan Tuo fut caressé de la tête au pied et il trembla et miaula bruyamment. Il voulut d'abord se débattre mais en voyant l'excitation de l'autre homme, il prit sur lui et endura ce traitement en silence — Laisse tomber, c'est juste pour cette fois. Cela ne se reproduira plus, ce sont juste des caresses — Après tout, il savait tout le mal que s'était donné cet homme ces derniers jours et à quel point il devait être exténué.

Mais tu n'en as pas assez de caresser la base de ma queue, mon derrière et mes pattes ?! Je ne vais pas le supporter bien longtemps... Le chaton s'agita ainsi en miaulant dans la paume de l'homme.


L'excitation de Shi Jian d'avoir conclu cette affaire n'était toujours pas passée. Tout en continuant à caresser le pelage ébouriffé de Yan Tuo, il continua à consulter le réseau du marché noir. Il découvrit qu'il avait été automatique ajouté à un groupe après la vente, un groupe qui ne comprenait que des concepteurs d'armes qui avaient fait d'assez grosses ventes.

Il y avait plusieurs annonces publiques sur le forum de ce groupe. Parmi elles, les premières étaient des tâches spécialement commandées par des clients. Les récompenses étaient généreuses mais le travail était très dur. Pour l'instant personne ne les avait accomplies alors elles restaient en tête de liste.

Shi Jian cliqua naturellement sur la première annonce. Ce n'était pas une affaire du marché noir mais plusieurs liens vers l'extérieur. Cela résumait principalement les informations importantes sur les concours ou les compétitions de design d'armes en dehors du marché noir et cela permettait aux gens de ce groupe de ne rien rater.


La première annonce disait : Son Altesse le prince impérial aura bientôt sa cérémonie de majorité. L'Empire invite les maîtres de toutes les étoiles afin de concevoir une arme pour la cérémonie de majorité du prince. Il y avait en pièce jointe le lien vers le site officiel de l'événement sur le net impérial, il n'y avait qu'à cliquer.

Yan Tuo, qui était allongé sur l'avant-bras de Shi Jian, en resta stupéfait. Il se souvenait bien de sa cérémonie de majorité vers cette époque dans sa vie précédente mais jamais son père ou la famille impériale n'avait organisé de concours de design d'armes pour lui.


Shi Jian avait déjà ouvert la page de l'événement avec grand intérêt et il se mit à lire en détail. Il était précisé dans la description que non seulement les concepteurs des armes finalement choisies auraient une grosse récompense mais en plus les concepteurs des armes sélectionnées auraient droit à un bonus fixe.

On n'avait jamais assez d'argent.

Shi Jian caressa le doux pelage du chaton dans ses bras et fit pour lui-même :

« Ça a l'air plutôt pas mal. La famille impériale devrait se montrer très généreuse. Dis-moi bébé, à ton avis quel genre d'arme aimerait le prince impérial ? »







Commentaires

:

:

Pour insérer des émojis dans le message, appuyez sur la touche Windows et ; de votre clavier (pour Windows 10).

Tu n'as pas rempli tous les champs !