Prisonnier du Temps 80

Chapitre Quatre-vingt : Riche


La Première Académie Militaire Fédérale proposait un cursus de cinq ans. Comme le département militaire était très méticuleux dans le choix des candidats et que les étudiants de première année n'avaient que peu d'occasion de faire leurs preuves, c'était compliqué de vraiment déterminer le potentiel d'un étudiant. Du coup en général, le département militaire sélectionnait moins de première année et plus à partir de la troisième année. Cependant tous les étudiants qui étaient choisis durant leur première année étaient exceptionnels à tout point de vue.

Derniers chapitres parus :
Cent façons de tuer un prince charmant 1 à 3
La Renaissance du Suprême Immortel 1 à 5
Le lecteur et le héros doivent absolument tomber amoureux 53 et 54
Prisonnier du Temps 88 et 89
Le Prince Solitaire 2 02
Ancient Gods Sanctuary 19
Prisonnier du Temps 87
Esprit Malin 11 et 12

C'était pour ça que plus tôt était repéré un étudiant, plus il était tenu en estime par l'armée.


Plus tôt dans l'année, la nouvelle avait fait le tour des premières années : le département militaire avait l'intention de recruter sept élèves de première année pour le programme d'entraînement spécial. Tout élève intéressé pouvait déposer sa candidature.

Shi Rui apprit évidemment la nouvelle. En tant qu'unique étudiant de leur promotion qui pouvait parler avec Shi Jian, il ne put s'empêcher de lui demander par curiosité durant la pause :

« Frère Shi, tu as entendu dire que l'Armée Fédérale va recruter des étudiants de notre promo pour le programme d'entraînement spécial ? »

Shi Jian avait de très bons résultats et avait été premier de sa promotion pour les deux semestres. Si Shi Jian déposait sa candidature, il serait assurément pris.

« Je suis au courant, » répondit Shi Jian avec indifférence tout en tenant son chat et en jouant avec lui.


Quand Yan Tuo entendit ça, il écarta d'une patte la main taquine de l'homme, changea de position dans ses bras et espionna discrètement leur conversation.

Le programme d'entraînement spécial de l'Armée Fédérale... D'après ses actions futures, Shi Jian était censé intégrer l'Armée Fédérale alors il devait accepter cette proposition présente.

Shi Rui se rapprocha, baissa la voix et demanda doucement :

« Dis frère Shi, tu as l'intention de te présenter ? »

Bien qu'il pose la question, il avait déjà sa petite idée sur la réponse. Frère Shi est si brillant, il n'y a pas de raison pour qu'il ne se présente pas.


À sa grande surprise, Shi Jian leva la tête et lui lança un regard dénué d'enthousiasme. Il lui demanda avec perplexité :

« Pourquoi me présenter ? »

Les yeux de Shi Rui s'écarquillèrent sous le choc.

« Le programme spécial d'entraînement du département militaire est bien payé ! Ceux qui sont sélectionnés profitent des meilleures ressources du département militaire et leur marge de progression est bien plus grande que celle des étudiants non choisis !

– Pas intéressé, répondit Shi Jian d'un ton indifférent. Je ne veux pas gaspiller le temps que je pourrais passer chez moi avec mon bébé. »

Shi Rui en resta muet de stupeur. Il savait bien que Shi Jian adorait son petit et mignon chat blanc qui n'avait rien de spécial à part être choupinet, capricieux et qui avait son caractère. Cependant il n'aurait jamais cru que l'autre abandonnerait une opportunité en or pour un chat !


Yan Tuo écarquilla aussi les yeux de surprise et miaula doucement. S'il avait pu parler, il aurait bafouillé quelque chose dans le genre :

« Et l'Empire dans tout ça ? »

Shi Rui avait apparemment la même pensée. Après tout c'était très rare de voir quelqu'un sacrifier son avenir pour un chat, pour ne pas dire impossible. Il se dit alors que Shi Jian devait avoir un autre plan alors il s'enquit prudemment :

« Dis frère Shi, tu veux rejoindre l'Empire après la fin de tes études ? »

Après tout la Fédération et l'Empire étaient les deux seules puissances de la galaxie. Un jeune homme avec des aspirations et des idéaux n'avait quasiment le choix qu'entre ces deux-là.

Contre toute attente Shi Jian lui lança un regard surpris :

« Que veux-tu que je fasse dans l'Empire ? C'est trop loin et mon bébé n'a pas l'habitude de la vie là-bas. Je suis très bien comme je suis maintenant. »


Et il le pensait vraiment. Si comme avant il n'avait pas pu joindre les deux bouts, il aurait pu considérer d'intégrer l'Armée Fédérale pour l'argent mais à présent son usine de mecha était en pleine croissance et les profits générés étaient largement suffisants pour que son bébé et lui vivent la belle vie. Il avait aussi envisagé récemment à augmenter la capacité de production et à produire plus de types de parties de mechas. De la sorte, l'usine rapporterait de plus en plus d'argent et il pourrait offrir une meilleure vie à son bébé. Cela ne servirait donc à rien d'intégrer l'Armée Fédérale pour servir et être asservi au département militaire.

Yan Tu ne put s'empêcher de miauler bruyamment et de tapoter le bras de Shi Jian — il pouvait totalement s'adapter à la vie dans l'Empire, il en avait tout à fait l'habitude. Cependant comparé à ça, il se souciait plus de la volonté de Shi Jian.

Il semblait que Shi Jian n'avait pas l'intention d'intégrer l'Armée Fédérale. Yan Tuo ignorait comment cela allait influer sur le futur. Toutefois cela ne servirait à rien de s'en faire pour le moment. Après tout il restait encore quatre ans avant que Shi Jian n'obtienne son diplôme et il pouvait y avoir de nombreuses variables dans l'avenir.


* * *

Après deux semaines, tous les dossiers des étudiants qui postulaient pour le programme d'entraînement spécial de l'Armée Fédérale furent rassemblés. Le professeur en charge de regrouper le tout fut choqué de découvrir que Shi Jian n'avait pas soumis de dossier — bien que Shi Jian soit indifférent, ses résultats scolaires et son habileté à piloter des mechas étaient très bons. Les enseignants des premières années ainsi que le personnel militaire en charge du programme d'entraînement l'avaient déjà remarqué. Il lui suffisait de postuler pour se faire sélectionner sauf qu'il n'avait pas soumis de dossier ?!

Après avoir vérifié que ce n'était pas un oubli ou un dossier perdu mais que Shi Jian ne comptait vraiment pas postuler, son professeur principal le prit même en entretien :

« C'est une excellente opportunité d'être choisi pour intégrer le programme d'entraînement spécial de l'armée. Ce sera très bénéfique pour ton avenir. Le département militaire fonde de grands espoirs pour toi. Tu n'as qu'à te présenter pour être quasiment certain d'être choisi, alors tu es vraiment sûr de ne pas vouloir le faire ?

– Oui, » répondit Shi Jian d'un ton affirmatif.

Le professeur hésita un moment puis s'enquit :

« Si possible, tu peux me donner la raison de ton choix ?

– Parce que ce serait une perte de temps, répondit Shi Jian avec indifférence. Ça m'empêcherait de bien m'occuper de mon chat. »


* * *

Dans les trois années qui suivirent, Shi Jian consacra quasiment toute son énergie à développer son usine.

Il commença par ajouter une usine pour produire une armure et des parties défensives puis ajouta ensuite directement une usine pour produire les systèmes d'alimentation et les armes. Pour finir il fit construire une usine pour produire complètement des mechas... Son empire industriel s'étendit presque sur tout Yuluo, là où il avait bâti ses usines, et même les astéroïdes autour avait profité de son rayonnement : il n'y avait pas que des usines de mechas mais aussi de vaisseaux de guerre et autres armes tout comme des installations auxiliaires comme des zones de divertissements, de commerce, d'éducation, de transport et de santé.


Tout cela avait été fondé par Shi Jian. L'étoile de Yuluo avait toujours été une planète reculée et indépendante qui n'était sous la juridiction ni de l'Empire ni de la Fédération. En même temps l'ordre social était chaotique, les ressources pauvres et la technologie et l'économie à la hauteur d'une planète reculée. À présent la plupart des habitants de la planète travaillaient dans la compagnie de Shi Jian pour gagner leur vie. Sans le vouloir, Shi Jian avait rétabli l'ordre sur cette planète et était devenu l'incarnation même du roi non officiel.

Comme Yuluo s'était développé très rapidement en trois ans et avait surpassé de loin les autres astéroïdes autour, elle était devenue en quelque sorte le centre de cette galaxie. Les autres astéroïdes comptaient sur l'étoile de Yuluo pour les mener au développement et ils étaient devenus ses affiliés sur le plan de l'économie et de la technologie.


En fait Shi Jian avait aussi commencé à ouvrir des usines sur les astéroïdes voisins depuis deux ans alors bien que ces astéroïdes ne soient pas complètement sous son contrôle comme l'était Yuluo, ils faisaient tout de même partie de sa sphère d'influence.

À la même période, Shi Jian s'était réservé un vaste terrain sur l'étoile de Yuluo pour bâtir sa demeure. Il avait entièrement conçu la maison. Elle occupait non seulement une vaste zone et était pleinement fonctionnelle mais en plus elle disposait d'un puissant système de protection et d'attaque. On pouvait même la qualifier de forteresse de luxe.

La maison avait été achevée six mois auparavant. Quand les cours n'étaient pas trop intensifs, Shi Jian retournait y vivre avec son chaton. Comme l'espace était plus ouvert là-bas, il se disait que son chat s'y plaisait plus.


Shi Jian était à présent en quatrième année à l'académie militaire. Les cours étaient moins nombreux. La plupart des étudiants partaient pour faire des essais ou des stages en entreprise afin de préparer leur carrière après l'obtention du diplôme alors Shi Jian avait deux semaines par mois pour retourner à sa maison sur Yuluo, jouer avec son chat et gérer les affaires de sa propre compagnie — en fait c'était bien plus que des affaires de compagnies, on pouvait quasiment dire qu'il gérait un gouvernement de petite taille voire de taille moyenne.

Il était à l'origine des transports interstellaires entre Yuluo et les galaxies voisines afin d'acheminer les matières premières et expédier les produits finis, alors tous les autres devaient avoir un laissez-passer et payer des taxes ; c'était également lui qui avait développé le commerce dans cette zone. Les autres puissances ou compagnies devaient payer une taxe pour vendre leurs produits ici ; s'il y avait des conflits ou des querelles entre les forces des petits ou moyens astéroïdes, c'était à lui de jouer les médiateurs ou de les régler...


Mais tous les dimanche après-midi, Shi Jian ne s'occupait d'aucune affaire officielle : il se libérait entièrement la moitié de la journée pour s'occuper de son chaton.

Il était midi un dimanche. Boney connaissait les habitudes de Shi Jian et il se préparait à ranger ses documents et à partir après avoir reçu des instructions sur des sujets importants. Il n'était plus gérant d'usine de mechas depuis longtemps. Il avait tout l'air d'un fonctionnaire gouvernemental chevronné et c'était véritablement le cas. En comparaison de tout ce qu'il avait à gérer chaque jour, les affaires de la compagnie n'occupaient qu'une toute petite part.

« L'Armée Fédérale essaie toujours de te recruter ? » demanda Boney en rangeant ses affaires.


L'Univers tout entier savait qu'une nouvelle puissance avait émergé dans un système reculé à l'Ouest et que cette puissance était dirigée par un puissant marchand d'armes : les armes qu'il produisait étaient bien meilleures que les armes les plus avancées de la Fédération et de l'Empire. Cependant, étant donné que Shi Jian avait toujours fait profil bas et vivait une vie simple à s'occuper de son chat, peu de gens le contactaient directement alors peu de gens savaient que le responsable de cette puissance émergente était un si jeune étudiant d'une académie militaire.

« En, répondit Shi Jian d'un ton indifférent tout en nourrissant le chat dans ses bras avec un gâteau au lait et au melon. Ils me cherchent encore. »

En temps normal l'Armée Fédérale recrutait et entraînait essentiellement des étudiants en troisième année. En effet puisque les étudiants de quatrième année termineraient leurs études dans un an, cela ne laisserait pas suffisamment de temps pour un entraînement efficace. Alors à moins de l'apparition subite d'un poisson qui aurait échappé aux mailles du filet, ils n'iraient pas choisir des étudiants de quatrième année pour intégrer le programme d'entraînement.

Shi Jian était de toute évidence une exception. Durant les trois années passées, le département militaire avait envoyé des recruteurs pour le convaincre à chaque fois de s'inscrire au programme d'entraînement.


Boney eut un reniflement moqueur.

« S'ils savaient qui tu es, ils arrêteraient de perdre leur temps. »

Il avait désormais un profond respect pour Shi Jian. De son point de vue, Shi Jian possédait déjà une compagnie si grande et en pleine croissance, comment pourrait-il être un simple officier au service de la Fédération ?

« Non. »

Shi Jian souleva la patte du chat et l'embrassa. Puis il prit une serviette blanche sur la table et ressuya gentiment la bouche du chat. Il leva ensuite la tête et fit :

« Je vais accepter leur offre cette fois.

– Hein ? »

Boney en resta bouche bée et il dévisagea Shi Jian avec stupéfaction, presque certain d'avoir mal entendu.






Commentaires

:

:

Pour insérer des émojis dans le message, appuyez sur la touche Windows et ; de votre clavier (pour Windows 10).

Tu n'as pas rempli tous les champs !